Identifier les zones de catastrophe naturelle avec what3words et la Croix-Rouge des Philippines

La Croix-Rouge des Philippines apporte les secours et l’assistance essentiels pendant les catastrophes naturelles, comme les inondations et les typhons, dans toute la région des Philippines.

Le centre d’opération offre un service de contrôle et de coordination 24h/24, 7j/7, aux équipes travaillant au cœur des zones sinistrées. Il est en charge de la répartition, de la mobilisation et du suivi des individus et des véhicules dans ces zones.

En termes d’identification d’un lieu précis, les Philippines souffrent déjà d’un système d’adressage des rues et des bâtiments inadéquat. Le phénomène est amplifié dans les zones rurales, où les habitants ont l’habitude de décrire un lieu selon des repères voisins.

Dans les zones sinistrées, l’adressage descriptif ne fonctionne tout simplement pas. Les bâtiments ont pu s’écrouler, les routes disparaître et les panneaux de signalisation être détruits. Les systèmes de communication sont aussi susceptibles d’avoir été endommagés, ce qui rend très difficile le partage de données de localisation via Internet.

Dans ces situations d’urgence, la Croix-Rouge des Philippines s’est adressée à what3words pour trouver une solution plus fiable et plus précise. Avec une adresse en 3 mots, les équipes de terrain peuvent communiquer exactement les lieux où l’aide est nécessaire, par la parole ou un simple SMS.

Le centre d’opération peut ensuite coordonner l’assistance supplémentaire pour ce lieu, envoyer une ambulance ou des équipes de secours, de manière plus rapide et plus efficace.

Le système what3words fonctionne également hors ligne, ce qui permet aux équipes de partager leur localisation sans connexion de données. Et comme de nombreux véhicules d’assistance ne sont pas équipés de systèmes de navigation GPS, l’utilisation des adresses en 3 mots permet aux conducteurs de toujours savoir où ils sont. « what3words est devenu un outil essentiel qui nous aide à identifier des zones de catastrophe et à coordonner les équipes de secours », explique Richard Juico Gordon, président de la Croix-Rouge des Philippines. « Par exemple, cela s’est avéré essentiel pour réagir aux assauts du super typhon Haima en octobre 2016. »

Outre la réduction des délais d’intervention, l’équipe de la Croix-Rouge se sert également d’adresses en 3 mots pour conserver la localisation d’établissements importants dans la région : écoles, hôpitaux, centres d’évacuation, etc. Dans les futures situations de catastrophe, ces données seront précieuses et permettront aux équipes envoyées de savoir exactement où aller.

Comme les adresses en 3 mots sont fixes et uniques, elles peuvent toujours être retrouvées sans confusion. Disponible en treize langues, what3words est utilisé par des particuliers, des entreprises de livraison, des fournisseurs d’outils de navigation, des gouvernements, des entreprises de logistique, des guides de voyage et des ONG. Le système fournit également des informations de localisation à UN-ASIGN, l’application de signalisation de catastrophes naturelles de l’ONU.

what3words est utilisé par

Découvrez comment utiliser what3words dans votre activité